Rechercher

Surpoids, obésité : octroyez-vous une véritable parenthèse de bien-être !



J'ai un passif d'ancienne obèse, et comme la plupart des femmes rondes, je suis passée par des moments difficiles.

J'ai passé une bonne partie de ma vie au régime, j’ai essayé toutes ces “recettes miracles”, j’ai tout fait pour changer mon apparence.


Je voudrais vous raconter mon histoire mais surtout porter un message : quelle que soit votre apparence, votre poids, votre taille, chacun doit avoir accès à sa parenthèse de bien-être. Avec bienveillance et empathie.



Je suis comme vous


Je suis peut-être comme vous : vous qui avez dû vous battre ou qui vous battez encore avec votre balance, avec le regard des autres, ou pire avec vous-même.


Je connais les difficultés d'estime de soi qui découlent d'une silhouette qui ne nous convient pas.


Je connais les freins que cela engendre parfois dans la vie professionnelle ou personnelle.


Je connais la difficulté à s’habiller, à se mouvoir, à être tout simplement femme.


Je connais ce sentiment de culpabilité d’être trop grosse pour avoir droit à une parenthèse de bien-être.


Ce fameux “ moment à soi “ devenu une norme, une obligation imposée par les médias, les réseaux sociaux, etc…Mais qui ne m’est pas accessible car trop ronde…


C’est parce que je connais tout ça que j’ai décidé que personne ne devait vivre cette renonciation au bien-être.



Telle que je suis



Aujourd’hui j’en ai terminé avec tout cela, je croque la vie à pleines dents !


Je me suis apprivoisée : j’ai appris à aimer ce corps qui est le mien, je l’aime sincèrement, il est imparfait mais j’aime l’imperfection de sa beauté.

Je m’aime parce que j’ai réussi à me trouver, j’ai réussi à devenir moi-même et non une personne formatée.


Comprenez bien que dans cet article, je ne revendique rien. Juste le droit d’être soi.


Aujourd’hui je suis telle que je suis.


J’ai enfin accepté de me rencontrer, de savoir qui j’étais vraiment, ce que je voulais dans la vie, et ce que j’ai découvert m’a énormément plu !


Il y a 7 ans j’ai changé de vie, j’ai laissé tomber mon métier pour devenir ce que j’ai toujours rêvé d’être.


Ce besoin de me réaliser moi-même, de m’écouter, de vivre pour moi m’à amenée à créer mon entreprise : Le Cocon de Del.


En décidant de pratiquer le massage bien-être, je combats cette inégalité d'accès au bien-être et je m'érige contre votre renonciation à prendre soin de vous.


Parce que personne ne doit se voir refuser la recherche du bien-être.

Ce n'est pas un acte militant, ce n'est pas de la colère, je ne vais pas non plus résoudre vos problèmes de poids.


Mais pour un petit moment, celui que vous avez choisi pour vous, je vous donnerai les clés de votre reconnexion à votre corps, celle que vous méritez.



Une reconnexion à soi-même


Le massage bien-être des personnes obèses ou en surpoids est délicat, tant sur le plan physique que psychologique.

Bien souvent, il s’agit de réconcilier le massé avec le sens du toucher et avec l’image de son corps.


Je veux offrir un moment de déconnexion avec le monde extérieur pour vous reconnecter à vous-même.


Comment ?

Avec empathie, bienveillance et sans jugement, je mettrai tout en œuvre pour rendre ce moment magique.


Sur une table de massage adaptée. Dévêtue ou habillée, les possibilités du massage sont multiples.


Si votre relation au corps est facile, nous pourrons choisir ensemble le massage qui vous convient. Si vous avez quelques réticences, nous pouvons commencer par un massage des extrémités (mains, pieds).



Le poids n’est pas un frein au bien-être